Que peut-on faire avec 165 000€ ?…

… acheter ce magnifique piano conçu par Peugeot-Design-Lab pour la Manufacture de piano Pleyel. J’ai découvert ce piano au mondial de l’automobile 2012 à Paris sur le stand de Peugeot et j’en suis tombé amoureux. Le monde de l’automobile me passionne depuis tout petit et pourtant c’est bien ce piano qui a retenu toute mon attention à ce salon. La musique est aussi une de mes passions, j’ai pratiqué le piano pendant 5 ans. Ceci explique mon attirance pour ce magnifique objet. Néanmoins pour le même prix que la majorité des Porsches présentes sur le Salon je préfèrerai acheter ce piano, en voici les raisons.

***

Par Marc BESNARDPiano Peugeot Design Lab pour Pleyel 018

Peugeot Design Lab est une filiale du groupe Peugeot qui a été créée en Juin 2012 dans le but d’apporter son savoir faire en terme d’innovation et de design au service d’entreprises extérieurs. Peugeot n’est pas le premier bureau de design automobile à se lancer dans des produits totalement différents. Porsche-design et Pininfarina ont décidé, il y a quelques années, de mettre à disposition leurs compétences à des clients externes travaillant dans des secteurs différents du leur. Néanmoins Peugeot-Design-Lab prouve grâce à ce piano qu’il est capable de créer des produits différents en faisant abstraction total des codes design de l’automobile (chose qui n’est pas forcément vrai pour Pininfarina et Porsche-design). Après avoir créé des moulins à café, des hélices d’avion, des vélos, mais surtout des voitures depuis 120 ans, Peugeot a décidé de mettre son savoir faire au service d’entreprises clientes dont les secteurs sont variés. Depuis 2012, Peugeot connait une nouvelle révolution autour de l’innovation et du design. Son premier chef d’œuvre est ce piano innovant signé Cyrille Vayson de Pradenne qui est à la fois designer et pianiste amateur.

Ce projet initié par Peugeot Design Lab a été présenté à la manufacture de piano Pleyel qui a vue cette proposition comme une véritable opportunité d’innovation et de ligne directrice pour sa marque. Pleyel est l’un des pionniers mondial de la fabrication de piano. Pendant ces dix dernières années, cette entreprise française a affiché sa volonté d’ouverture sur le design et sur le monde contemporain avec des pianos d’exception (piano Andrée Puttman, piano Hilton McConnico). Dans ce projet, le fabricant est intervenu à la suite de la proposition effectuée par Peugeot-Design-Lab. Son objectif fut de concevoir, en collaboration avec les équipes de design, une nouvelle architecture mécanique de piano afin de s’adapter aux formes et contraintes fonctionnelles définies. Le produit final est donc très proche de la création originale de Cyrille Vayson de Pradenne.

Au lancement de ce projet, le designer pensait que ce produit resterait à l’état d’esquisse et qu’il ne verrait jamais le jour. Lors de sa conception, il a ainsi pu se libérer de toute contrainte. Partant du constat que l’univers du piano n’avait pas évolué depuis 200 ans, le but était pour lui de créer un piano innovant et fonctionnel. L’enjeu était par conséquent de taille : il s’agissait ici de repenser totalement la conception d’un piano. On a ainsi un piano qui n’est pas seulement une innovation technique et esthétique mais bien une innovation fonctionnelle. Le coffre est aligné avec le clavier. Les mains du concertiste sont visibles en permanence, peu importe l’angle de vue. le public peut voir le pianiste jouer qu’il soit placé à droite du piano ou à gauche. Le jeu de main est en effet visible à 180° contrairement aux pianos historiques où le jeu de main n’était visible qu’à 90°. Les trois pieds traditionnels du piano ont été remplacés par un mono-pied en porte-à-faux à l’image d’un pont suspendu. Ce pied unique englobe et soutient tout le piano par un seul côté (le coté opposé au public). Le spectateur a une vue totalement dégagée sur le jeu de pied du concertiste et les regards se focalisent donc sur ce concertiste. Lors d’un concert, grâce à ces deux innovations, on créé une interaction plus grande entre le concertiste et le public.

peugeot-design-lab-concert-4-decembre-ld-012

Ces innovations visuelles ne s’arrêtent pas à l’ergonomie du piano. Le designer a souhaité revoir le piano dans son ensemble. Sa silhouette est douce et fuyante, à l’image de la musique classique. Le coffre aux formes techniques et rustiques des anciens pianos laisse place à un coffre fin et a un profil dynamique jamais rencontré dans le domaine du piano. La suppression du troisième pied (arrière) donne un point de fuite au piano qui pourrait s’apparenter aux fondu de sortie d’une musique. Le mono-pied est blanc contrairement au coffre du piano. Le coffre semble, de ce fait, en lévitation. Ceci lui confère un sentiment de légèreté visuel exceptionnel. Le côté opposé au public présente la particularité de mettre en avant l’imposant mono-pied blanc. On retrouve ainsi, de ce côté, toute l’envergure de cet instrument qui pourrait être comparé à une architecture de pont dont on sous-entend la rigidité et la robustesse.

Ce piano a aussi été designer et conçu afin d’obtenir une qualité musicale jamais atteinte jusqu’à ce jour. Le coffre étant descendu au maximum, le pianiste à un retour direct du son émit par le piano et donc de sa musique. Sur un piano, il y a une influence entre la position du capot et le son final : plus le capot est fermé, plus le son est doux. Le capot a la particularité d’être ultra léger et peut donc être manipulé d’une seule main. Il est monté sur une charnière à 3 positions et ne nécessite pas de béquille contrairement aux pianos traditionnels. Le concertiste peut changer de position au cours de sa prestation afin de faire évoluer le son. Le coffre présente aussi une acoustique exceptionnelle. Lorsque le capot est dans l’une des 3 positions ouverte, la forme particulière du capot permet d’ouvrir la partie latérale de ce coffre du côté spectateur, il offre ainsi un rendu sonore incroyable pour le public.

Piano Peugeot Design Lab pour Pleyel 008 (1)

L’expertise technologique et design ont été mis au service de la fonctionnalité du piano. Le but de Peugeot-Design-Lab n’était pas de concevoir un piano en empruntant les codes de l’automobile. Le designer souhaitait revisiter totalement l’instrument en changeant les codes traditionnels. Pour cela il a choisi de mettre le piano en lévitation et de concevoir un capot ultra-léger. Le choix des matériaux était primordial. Le coffre et la table d’harmonie sont toujours en bois afin de réagir au mieux au son des cordes frappées. Le mono-pied est fabriqué en fibre de carbone afin d’être léger et très rigide. Il est rempli de mousse expansé afin d’éviter toute réverbération intempestive. Le couvercle à lui aussi été fabriqué en fibre de carbone pour être ultra léger et facile à manipuler. Pour autant le designer n’a pas souhaité mettre en avant ces points technologiques. En effet, le carbone n’est pas apparent et le piano conserve, avec sa laque noir, l’un des codes classique de l’univers du piano. De son côté Pleyel a su s’adapter aux contraintes de formes imposées par le designer. La mécanique du piano a du être entièrement revue afin de pouvoir être intégrée au piano. La technique s’adapte ainsi au design et à la fonctionnalité particulière de ce piano.

Piano Peugeot Design Lab pour Pleyel 014

« Ce piano à tout point de vue on va l’entendre » Hubert Martigny – Président des Pianos Pleyel

Outre sa qualité acoustique exceptionnelle, ce piano transmet une véritable émotion et apporte de nouvelles fonctionnalités. La mise au point a nécessitée plus de 18 mois de recherche et de fabrication en collaboration conjointe entre designers, ingénieurs et acousticiens des deux sociétés. Ce projet est succès total. Peugeot est venue apporter une vraie innovation et un axe d’évolution pour l’entreprise Pleyel en ce qui concerne les années à venir. On a l’impression qu’un nouvel objet a été créé et non pas un nouveau modèle même si cela reste un piano. Ce piano est le résultat de l’union du talent de ces deux entreprises. A partir de leurs savoirs faire et ADN respectives elles ont crées un piano unique qui trace l’avenir de Pleyel pour les prochaines années.

Advertisements