Quand on évoque le ballet, on pense à la précision des mouvements, à l’unité des danseurs qui semblent ne faire qu’un, à la grâce docile et maîtrisée, héritée d’une institution créée en 1793 au crépuscule de la révolution Française.

Lire la suite

Publicités