Depuis peu, les lieux d’innovation fleurissent un peu partout dans le monde. Ces espaces, appelés Makerspaces, Hackerspaces, TechShops et autres FabLabs sont différents les uns des autres mais leurs spécificités sont parfois difficiles à comprendre.
Revoyons rapidement leurs définitions.

Hackerspace

nycresistor-hackerspace-397bridge
Le Hackerspace NYC Resistor (crédit photo)

Un Hackerspace est un espace plutôt dédié au développement de logiciels open-source (des logiciels dont le code est disponible et modifiable gratuitement) et d’électronique open-hardware (des machines dont les plans et les plans de cartes électroniques sont disponibles et modifiables). Même si la première communauté qui a formé un Hackerspace s’est lancée autour du langage C, il est aujourd’hui commun de retrouver dans un hackerspace des machines telles que des imprimantes 3D ou des fraiseuses à commznde numérique, qui deviennent de plus en plus accessibles avec l’évolution des technologies. L’accès à un Hackerspace, ses espaces de travail et ses ressources, se fait par une adhésion payante.

MediaLab

medialab
Quelques projets développés au Medialab de Sciences Po Paris

Un MediaLab est un espace autour de tous les media : internet et réseaux sociaux, radio, télévision. Il propose des formations sur ces thèmes, comme par exemple la gestion de newsletter et sur les enjeux du numérique tels que le big data. Un MediaLab est également un espace de coworking autour de ces sujets.

TechShop

8429034154_acc7c87cee_z
Un atelier Techshop aux Etats-Unis

Le mot « TechShop » désigne une marque américaine (appartenant en France au groupe Leroy Merlin) et qui comporte plusieurs sites aux Etats-Unis.  Il s’agit d’espaces où des machines industrielles professionnelles sont disponibles pour usiner du bois, du métal, modeler du plastique, souder, fraiser… N’importe qui peut s’inscrire aux cours pour apprendre à utiliser les machines et une fois la formation terminée, l’accès aux machines se fait par un abonnement.
En France, Leroy Merlin a ouvert son premier TechShop en île de France à Ivry-sur-Seine (le site ici)

FabLab

amsterdam_fab_lab_at_the_waag_society
Le Fablab de The Waag Society à Amsterdam (crédit photo)

Le mot fablab est également une marque déposée mais est utilisé par extension et par erreur pour nommer des lieux d’innovation qui offrent à leur public des outils et des machines. Un FabLab au sens propre du terme (et de la marque) doit avoir signé la charte du Massachusett’s Institute of Technology pour obtenir son appellation. Cette charte stipule qu’un FabLab doit proposer à la fois des créneaux d’entrée libre et gratuite pour tous et d’autres en accès payant. C’est donc cette notion d’entrée libre et d’accueil de public divers et varié qui différencie un FabLab et un lieu d’innovation privé.

MakerSpace

La dernière définition est la plus facile à faire: il s’agit des Makerspaces. Le verbe « make » en anglais signifie « faire » en français. Ce terme est générique et désigne un lieu où les gens font, sans distinction de technologies, de machines ou de conditions d’accès. On peut y trouver des imprimantes 3D, des machines à coudre, des machines à commande numérique mais aussi simplement des post-its, des crayons de couleur et des tableaux. Il s’agit de lieux pour inventer, créer et produire. Les Makerspaces englobent donc les Techshops, les FabLabs, et souvent les Hackerspaces.

Enfin, il faut rappeler que tous ces espaces de rencontre entre entreprises et particuliers, entre bricoleurs et codeurs et entre experts et novices sont ce qu’on appelle des Tiers-lieux. Il s’agit de lieux de rencontre entre des gens qui ne se seraient pas croisés autrement et qui rendent possibles des collaborations inédites entre individus.

Si tous ces lieux vous intéressent, le site Makery a répertorié et cartographié tous les espaces d’innovation de France et a commencé à le faire pour le reste du monde!

Alors, quel sera le prochain lieu d’innovation que vous visiterez ?

 

Aurélie Vonsy

Advertisements